FOIRE AUX QUESTIONS


Vous souhaitez me poser une question ? Il se pourrait que la réponse se trouve ci-dessous ! Si ça n’est pas le cas, contactez-moi, je vous répondrai dans les meilleurs délais.


⭐ Quels outils utilises-tu pour travailler ?

Je travaille principalement sur ma tablette companion de chez Wacom. Parce que je me déplace souvent donc j’utilise cet outil nomade qui me convient très bien. J’utilise la suite Adobe et réalise mes illustrations sur photoshop ou illustrator. Il peut m’arriver d’utiliser également Indesign pour des travaux destinés à l’impression.

Quand je suis dans mon atelier, je travaille sur mon Imac. C’est un excellent outil pour les créatifs et cela me permettre de maîtriser les deux environnements informatiques. Il me sert également principalement pour tout ce qui est tâches administratives et mise à jour de mes sites web.


⭐ Comment as-tu appris à dessiner ?

J’ai toujours dessiné, ça a commencé sur les bancs de l’école. Ca s’est amplifié au lycée ! Je fréquentais à cette époque la section des artistes alors que j’étais en section littéraire et langues. A ce moment-là, je ne savais pas encore que je souhaitais en faire un métier. J’étais pourtant très attirée par ce domaine, mais je n’avais pas le recul suffisant je pense pour réaliser que c’était possible d’en vivre.

Je n’avais pas non plus compris que c’était le métier de toute une vie et que pour se former et progresser, cela prendrait du temps et surtout… de la pratique.

Après quelques années en tant qu’artiste amateure, webdesigner et graphiste professionnelle (formation BTS communication visuelle), j’ai réalisé que je m’épanouissais principalement dans la création pure.

J’ai donc pris des cours intensifs et j’ai énormément pratiqué : tous les jours, parfois les soirs, tout le temps.


⭐ Est ce que tu peux me faire une illustration en échange de faire ta pub et ainsi, tu gagneras en visibilité ?

Non, cela n’est pas possible.

Pour pouvoir vivre de ce métier, il faut être rémunéré. Le métier d’illustrateur, comme bien d’autres métiers créatifs ou liés à la culture est malheureusement très souvent perçu comme un hobby. On ne réalise pas à quel point il y a pu avoir des années de travail et de pratique derrière : cette compétence, au même titre que les autres doit être légitimement rémunérée.

Et puis il est difficile de payer ses factures avec juste de la visibilité ^^ .


⭐ As-tu déjà refusé des prestations ?

Oui. J’ai malheureusement parfois dû refuser des prestations qui ne correspondent pas aux domaines dans lesquels je souhaite travailler par exemple.

Je ne souhaite pas également réaliser de projets à caractère politiques ou religieux (toutes convictions confondues) .

Je souhaite rester dans une dynamique universaliste. Ca me correspond bien pour le moment ^^.